Willie Boy (1969) / Abraham Polonsky

tell-them-willie-boy-is-here-title-card

Willie Boy (Robert Blake) est un indien qui rentre dans sa réserve pour retrouver son amour (Katharine Ross, très grimée). Il tue accidentellement le père de cette dernière. Le couple maudit prend la fuite poursuivit par le sheriff Cooper (Robert Redford).

Polonsky (scénariste du génial « Coup de l’escalier » ) fut une des victimes de la fameuse liste noire.

Cette seconde réalisation (21 ans après son premier film !) est un drôle de western totalement ancré dans les 70’s. Alors que le spectateur s’attend à une œuvre sur la place des indiens, Polonsky emprunte un autre chemin qui fait le lien avec « l’Homme qui tua Liberty Valance ». Ce n’est plus la légende de l’Ouest qui intéresse les journalistes. A cet égard le dernier dialogue du film est éloquent.

Polonsky voulait retirer toutes les scories de son scénario ce qui rend le film parfois assez abrupte voire déconcertant.

Conrad Hall à la photo signe une de ses plus belles photo et compose une succession de cadres splendides.

Parfois horripilant mais au final passionnant. Une curiosité.

CAb