The Keeping Room (2014) / Daniel Barber

A la fin de la guerre de sécession, dans le Sud, deux sœurs et leur esclave, réfugiées dans leur maison, sont attaquées par deux déserteurs de l’armée du Nord.

« Home invasion » westernien, le film de Barber va au delà de son genre pour être aussi un grand film sur la guerre sans jamais la montrer.

Sam Worthington, en terrifiant bad guy, est excellent tout comme le trio d’actrices.

Barber confirme qu’après le génial « Harry Brown » , il est un réalisateur à suivre.

Excellent.

CAB

Harry Brown (2009) / Daniel Barber

 

Harry Brown (Michael Caine bouleversant) a tout perdu et n’a donc plus rien à perdre après le meurtre de son seul ami.

L’inconnu Barber livre un premier film impressionnant à la géniale mise en scène.

Ce revenge movie, dont le protagoniste est un papy, contient de multiples séquences géniales (l’intro, l’achat des armes, le tunnel …) et est toujours aussi prenant à la deuxième vision.

Une très grande réussite du cinéma anglais contemporain.

CA