Highlander (director’s cut) (1986) / Russell Mulcahy

Les immortels s’affrontent, à travers les époques, à coup de sabre et d’épée pour obtenir la récompense suprême : « le prix ».

Gros succès en France, mais échec partout ailleurs, ce second film de Mulcahy est devenu culte pour toute la génération.

La première partie est franchement réussie grâce à ses transitions habiles entre les époques, ses flashbacks et surtout grâce à Sean Connery, réjouissant en mentor de Christophe Lambert, qu’il éclipse par la même occasion.

Ensuite ça se gâte pas mal à cause de séquences d’action illisibles et de l’hystérie du méchant Kurgan.

Comme beaucoup de films de cette époque, ça a surtout très mal vieilli.

Gerry Fisher à la photo fait le boulot tout comme Michael Kamen à la partition.

Ça se laisse néanmoins voir.

CAB