Les noces rouges (1973) / Claude Chabrol

Dans une ville de province, l’épouse (Stéphane Audran, splendide) du député maire (Claude Piéplu, parfait) trompe son mari avec le premier adjoint (Michel Piccoli, excellent) dont la femme, dépressive, est constamment malade.

Au député de droite strict et obsédé par sa carrière, au point de délaisser son épouse, Chabrol oppose le jouisseur de gauche.

Mais au delà d’une critique de la bourgeoisie, Chabrol signe ici, et surtout, une très belle histoire d’amour placée sous le signe du tragique.

Top.

CAB