La guerre des polices (1979) / Robin Davis

la-guerre-des-polices-title-card

La Brigade territoriale et l’antigang traquent Sarlat, un dangereux criminel. Au lieu de collaborer, ils ne cessent se mettre des batons dans les roues.

Archétype du polar français des années 70/80 avec manipulations politiques à la clé, le film de Davis déroule lourdement et de manière répétitive son script de course contre la montre sans trop de rythme.

Bof.

CAB

Les acteurs (2000) / Bertand Blier

les-acteurss-title-card

Bon alors c’est un film avec plein, plein d’acteurs français hyper célèbres qui déclament des textes de Blier et puis c’est tout ….

Le film commence plutôt bien, les dialogues sont assez savoureux et puis subitement patatras tout s’écroule et débute alors une chute irréversible qui culmine dans la fameuse dernière séquence durant laquelle Blier fils est au portable avec son père …

Pas de mise en scène, le film est post-synchronisé à 98 % bref une cata.

CAB

Je t’aime je t’aime (1968) / Alain Resnais

je-t-aime-je-t-aime

Claude (Rich prodigieux) se suicide après la mort de sa femme mais survit. Il est sélectionné par un groupe de scientifiques pour une expérience de voyage dans le temps qui ne se déroule pas vraiment comme prévue …

Resnais, dans ce film peu connu, déconstruit son récit de manière formidable et retrace une histoire d’amour dans un quasi désordre ordonné (sic).
Bien évidemment le montage y est fantastique et les acteurs (et actrices) parfait(e)s.

Un très grand film.

CAB

Le Crabe-Tambour (1977) / Pierre Schoendoerffer

Le chef d’œuvre de Schoendoerffer.

Jean Rochefort, Claude Rich, Jacques Perrin et Jacques Dufilho traversent avec un talent immense ce film complexe à l’écriture originale.

A cette époque, les films Français étaient ambitieux et avaient du sens.

Une grande œuvre.

CAB