Rogue One (2016) / Gareth Edwards

Les rebelles mettent en place une mission suicide pour récupérer les plans de la terrible étoile noire de l’Empire.

Après l’épouvantable « Réveil de la force » , Disney décline sa franchise avec une série de films autour de l’univers de Star Wars dont « Rogue One » est le premier.

Situé juste avant « Star Wars » , « Rogue One » est une bonne surprise se rattachant à la tradition Hollywoodienne classique des films de guerre pour être une sorte de « Douze salopards » intergalactique.

Malgré un début très poussif, le film prend de l’ampleur et décolle vraiment dans sa deuxième partie.

Alors oui le Peter Cushing en CGi est affreux (voire même embarrassant), Forest Whitaker est en perdition, le moine shaolin est ridicule, Vader est filmé n’importe comment (on dirait qu’il a un bec dans la plupart des plans et il ne dégage aucune sensation de puissance) mais malgré cela, Gareth Edwards mène beaucoup mieux sa barque que Abrams et raccroche plutôt bien son film à la trilogie originale.

Très efficace.

CAB

Open Range (2003) / Kevin Costner

open-range-title-screen

Deuxième western de Costner relatant les aventures de deux cowboys (Costner et Duvall (immense une fois de plus)) confrontés à un très méchant propriétaire terrien.

Visuellement le film est somptueux (et se permet deux jolis travelling compensés) et son gunfight final est absolument dément.

L’histoire d’amour avec Annette Bening est malheureusement un peu trop gnangnan voire superfétatoire.

Une réussite qui prouve que Costner est aussi un très bon metteur en scène.

CAB