World War Z (unrated) (2013) / Marc Forster

world-war-z-unrated-title-card

Brad Pitt est un très, très bon bon père de famille et va tenter de sauver sa famille (et accessoirement le monde) de hordes de zombies.

La principale différence entre cette version et celle sortie en salles réside dans l’ajout des plans sanglants qui avaient été expurgés pour obtenir une classification PG 13 (et faire un maximum de pognon, ce qui fut le cas).

Le film lui reste très mauvais enchainant, toujours, les séquences grotesques (mention à la pseudo réconciliation Israélo Palestinienne qui attire les zombies dans Jérusalem) et les incohérences de son scénario tout pourri (Brad Pitt comprend tout lors de trois séquences identiques). Et ce qui frappe aussi à cette seconde vision c’est la nullité absolue de tous les acteurs (Pitt en tête).

On ne sauvera que les effets spéciaux très réussis.

Mauvais.

CAB

World War Z (2013) / Marc Forster

world-war-z-unrated-title-card

Brad Pitt est un très bon père de famille et va tenter de sauver le monde de hordes de zombies.

Surfant sur la mode des morts vivants voici le film de zombies « light ». Pas une goutte de sang, pas une séquence gore rien de rien; ça en devient même ridicule dans une scène où Pitt s’acharne à retirer un pied de biche de la tête d’un zombie hors-champ !

On se demande où se trouve le scénario soit disant signé Drew Goddard et Damon Lindelof ?? le film se contentant d’enchainer les allers retours d’un pays à l’autre.

Alors oui visiblement il y a eu de gros soucis sur le tournage, oui la fin a été retournée (et elle est bien nulle comparée à l’originale qui semble assez jouissive), oui le budget a explosé mais on frôle très souvent le foutage de gueule avec les innombrables incohérences, hasards ou séquences cultes (malgré elles) comme les scènes avec le téléphone satellite.

On peut retenir quand même quelques moments d’actions plutôt impressionnantes visuellement même si la plupart du temps on ne voit rien à cause du filmage calamiteux du tâcheron Marc Forster (remember « Quantum of solace » ?).

Un film qu’on aurait bien voulu sauver mais non là c’est pas possible.

CAB

La cabane dans les bois (2011) / Drew Goddard

the-cabin-in-the-woods-title-card

Un film d’horreur bien barré qui tente (maladroitement) de mettre en abime le genre.

D’excellentes idées néanmoins et en plus c’est drôle.

Pas mal du tout.

CAB