12 hommes en colère (1957) / Sidney Lumet

12-angry-men-title-card

Douze jurés doivent délibérer sur le meurtre d’un père par son fils. Le verdict doit être unanime mais un des juré (Henry Fonda) déclare le prévenu non coupable.

Pour son premier long métrage Lumet signe un chef d’œuvre intemporel.

Ce huis clos est passionnant de bout en bout grâce au formidable scénario de Reginald Rose et à la géniale mise en scène de Lumet (ses plans séquences quasi imperceptibles sont magnifiques).

Les douze acteurs sont parfaits (mention à Lee J. Cobb et bien sûr à Henry Fonda).

Bref c’est un putain de chef d’œuvre.

CAB

Creepshow (1982) / George A. Romero

creepshow-title-card

Romero adapte avec Stephen King au scénario le fameux comic book éponyme qu’ils ont eux mêmes créé.

Bon c’est un film totalement culte mais cela n’empêche pas qu’il soit très inégal.

Les scénarios de King sont plutôt sympathiques et efficaces mais pas tous du même niveau. On retiendra surtout l’épisode « The Crate » aussi drôle que terrifiant.

Romero filme avec beaucoup d’inspiration en jouant avec les codes de la bd et c’est très réussi.

Les effets de Tom Savini sont parfaits tout comme l’excellente musique de John Harrison et le casting est ultra savoureux avec Leslie Nielsen, Hal Holbrook, Adrienne Barbeau, Ed Harris et Ted Danson et Stephen King himself.

Sympathique.

CAB

La lance brisée (1954) / Edward Dmytryk

broken-lance-title-card

Drame familial et Shakespearien mais aussi grand film sur la tolérance dans l’univers du western.

Dmytryk réalise une merveille de film au scénario superbe.

Spencer Tracy y campe une superbe figure paternelle à laquelle s’oppose ses fils. La chevauchée finale de son personnage est un moment de toute beauté.

Un grand film.

CAB

La Poursuite impitoyable (1966) / Arthur Penn

Une plongée glaçante au cœur de l’Amérique profonde.
Robert Redford court inexorablement à sa perte afin d’assouvir les frustrations et pulsions d’une petite ville.

Brando impressionne (une fois de plus notamment dans la célèbre séquence de « tabassage » éprouvante au plus haut point) et Penn réalise une pure merveille.

CAB