Hunger Games: L’embrasement (2013) / Francis Lawrence

The-Hunger-Games-Catching-Fire-Title-card

C’est donc la suite de « Hunger Games » qui cartonne au box office.

En fait c’est quasi le même film que le précédent opus, seul le réalisateur change et malheureusement Francis Lawrence n’a pas le talent de Gary Ross.

L’action est terriblement poussive, la mise en scène sans grandes idées et on retrouve toujours ce côté totalement aseptisé du film (et surement des livres).

Le scénario est ultra prévisible de bout en bout et le côté hyper commercial de l’ensemble gâche les quelques bonnes idées.

Se laisse regarder sans plus (et en plus on ira probablement voir la suite).

CAB

Hunger Games (2012) / Gary Ross

the-hunger-games-title-card

Je n’en attendais rien et bien c’est plutôt une bonne surprise.
La description d’un monde fasciste et soumis aux règles de la télé réalité est très réussie.

Gary Ross (réalisateur des excellent « Pleasantville » et « Seabiscuit » ) n’y est surement pas pour rien.

En revanche, le derniers tiers est assez raté avec ses concessions commerciales (et très grand public).

Pas mal.

CAB

Spider-Man (2002) / Sam Raimi

Spider-man-title-screen

 

Raimi réussit un tour de force avec ce blockbuster intelligent.

Tobey Maguire est formidable dans le rôle de Peter Parker comme d’ailleurs tout le casting (Defoe, Dunst, Franco, Harris et Robertson).

Et puis il y a aussi un des plus beaux baiser de l’histopire du cinéma (parenthèse midinette fermée).

CAB

Spider-Man 2 (2004) / Sam Raimi

Spider-man-2-title-screen

 

Deuxième opus des aventures du justicier à la toile (sic) et comme le disait mon ami Guillaume Enard c’est effectivement un film génial.

Le premier épisode est réussi mais un peu foutraque à la vision de cette suite.

La thématique grands pouvoirs, grande responsabilité est joliment traitée tout comme le dilemne cornélien du héros et donne lieu à des séquences magnifiques comme celle du métro.

Alfred Molina en Docteur Octopus est grandiose et Raimi s’en donne à cœur joie.

Génial.

CAB

Spider-Man 3 (2007) / Sam Raimi

Spider-man-3-title-screen

 

Dernier épisode de la trilogie de Raimi.

Le début du film est très réussi et Sandman est un très joli personnage.

Malheureusement à vouloir en mettre trop (trop de méchants, trop d’effets spéciaux, trop long …) le spectateur frôle l’indigestion.

Le moins bon des trois mais un film qui se laisse néanmoins regarder avec un plaisir coupable.

CAB