Le voyage fantastique (1966) / Richard Fleischer

Fantastic-Voyage-title-card

Pour sauver un transfuge de l’est, un sous marin, et son équipage, sont miniaturisés et injectés dans son corps pour détruire une caillot dans son cerveau.

Fleischer réalise une sorte de polar mâtiné de science fiction situé dans un corps humain extrêmement novateur.

Les multiples péripéties s’enchainent dans ce voyage aux effets spéciaux très malins et réussis.

Totalement culte, avec de sympathiques idées même si le scénario n’exploite pas toutes les possibilités qui s’offraient aux auteurs.

Et puis il y a Raquel Welch en combinaison moulante ;)

CAB

En quatrième vitesse (1955) / Robert Aldrich

 

Dès son générique à l’envers on se doute que le LA de Aldrich ne tourne pas rond. Un Mike Hammer violent et égocentrique y mène l’enquête.

De son début époustouflant à sa fin dantesque, Aldrich dirige de main de maître ce grand film noir où les femmes mènent le bal.

Impressionnant.

CAB