Le flingueur (1972) / Michael Winner

the-mechanic-1972-title-card

Bishop (Charles Bronson avec une mèche) est le tueur à gages d’une organisation criminelle. Un jeune homme (Jan Michael « Supercopter » Vincent) l’approche pour qu’il le forme à son métier.

Deux ans avant l’excellent « Un justicier dans la ville » , le tandem Winner / Bronson se réunissait pour ce sympathique polar.

Pour une fois Bronson est plutôt bon dans ce rôle, fait sur mesure, d’assassin froid et « mécanique ».

Winner signe une mise en scène classe et efficace, à ce titre les 15 premières minutes du film sans dialogues sont assez remarquables.

Dommage que vers la fin le scénario devienne faiblard en reniant son personnage principal et en cédant à une certaine facilité.

Et en sus il y a bien sûr une très belle partition de Jerry Fielding.

Carré et efficace.

CAB

La chevauchée sauvage (1975) / Richard Brooks

bite-the-bullet-title-screen

Un western très original et truculent qui narre une course à cheval à travers les États Unis.

Casting haut de gamme : Gene Hackman, Candice Bergen, James Coburn, Ben Johnson, Ian Bannen et même Jan-Michael Vincent, magnifique photo de Harry Stradling Jr et très belle musique de Alex North.

Le vieil Ouest est à bout de souffle, ses cowboys épuisés par une course harassante mais les valeurs demeurent envers et contre tout.

Excellent.

CAB

Graffiti Party (1987) / John Milius

Probablement le meilleur film de Milius (avec « Conan » bien sûr).

Une multitude de trouvailles (le personnage de Bear, l’entrée de la plage ressemblant aux portes d’un théâtre antique …), la superbe musique de Poledouris et les meilleures séquences de surf jamais filmées.

Émouvant et trop méconnu.

CAB