Le choix de Sophie (1982) / Alan J. Pakula

sophie-s-choice-title-card

Stingo jeune écrivain fait la rencontre de Nathan et de Sophie survivante d’Auschwitz dans la pension de famille où il vit.

Pakula réussit le pari insensé d’adapter l’œuvre de Styron.

Prodigieusement dirigés, les trois acteurs principaux (Peter MacNicol, Kevin Kline (qui débutait) et bien sûr Meryl ‘Oscar’ Streep) au sommet de leur art donnent vie à ce trio tout aussi magnifique que tragique.

Par sa mise en scène exempte de tout effet, Pakula arrive à filmer l’inimaginable et nous plonge dans les tréfonds de l’âme humaine.

Almendros signe une sublime photo pastel pour les séquences contemporaines contrebalancée par les teintes bleues et grises des flashbacks.

Marvin Hamlisch compose une très belle partition romanesque.

Un film d’apprentissage, sur la vie, la mort, l’amour bref une œuvre essentielle.

Le visage de Sophie lors de sa « confession » hantera longtemps notre mémoire.

CAB

La Conspiration (2010) / Robert Redford

the-conspirator-title-card

Un très beau film de Reford scandaleusement jamais sorti en salles en France.

« La conspiration » relate le procès inique des organisateurs du complot ayant mené à l’assassinat de Lincoln.

James McAvoy, Robin Wright et Kevin Kline y sont impeccables et la référence finale au Washington Post est savoureuse.

Un très beau film.

CAB

Les copains d’abord (1983) / Lawrence Kasdan

Suite au suicide de l’un d’entre eux, un groupe d’amis, qui se sont connus à l’université, se retrouve le temps d’un week-end.

Maintes fois copié, ce film doux amer dresse le bilan des désillusions d’une jeunesse qui fut engagée et a reniée ses idéaux.

Drôle et émouvant, au casting brillantissime (Glenn Close, Kevin Kline, Tom Berenger, Jeff Goldblum, William Hurt, Mary Kay Place, Meg Tilly, JoBeth Williams et même Kevin Costner (si, si ce sont ses cheveux au début du film)) une très belle réussite de Kasdan.

Et quelle BO !

CAB