Le lendemain du crime (1986) / Sidney Lumet

the-morning-after-title-card

Un femme (Jane Fonda) se réveille à côté d’un cadavre sans se souvenir de ce qui s’est passé …

Conçu comme un véhicule à Oscar pour Fonda, ce Lumet a une très mauvaise réputation qui, malheureusement, n’est pas usurpée.

Difficile de sauver autre chose que la photo de Bartkowiak tant le script est du grand n’importe quoi et le film très très ennuyeux.

Même Jane Fonda est mauvaise et souffre de la comparaison avec Jeff Bridges ou Raul Julia.

A noter une des premières apparition de Kathy Bates sur le grand écran.

A oublier.

CAB

L’organisation (1971) / Don Medford

the-organization-title-card

Un groupe de révolutionnaires vole une organisation de gros trafiquants de drogue. L’inspecteur Tibbs (Sidney Poitier) mène l’enquête.

Troisième film de Poitier dans le rôle de l’inspecteur Tibbs (dont le célèbrissime « Dans la chaleur de la nuit » ) cette « Organisation » est bien poussive.

Don Medford ne fait pas grand chose de son postulat de départ plutôt original. Son film se traine, ponctué par quelques séquences d’actions pas très nerveuses et passe à côté du film de complot qu’il aurait pu être.

Mou du genou.

CAB

Présumé Innocent (1990) / Alan J. Pakula

 

Porté par un Harrison Ford impeccable, un Raul Julia jubilatoire, une Bonnie Bedelia glaçante et une Greta Scacchi superbe, « Présumé Innocent » est un excellent thriller judiciaire.

La musique de John Williams et le photo de Gordon Willis enrobent magnifiquement le tout.

Un Pakula certes mineur mais surtout un très bon film ultra efficace.

CAB

Coup de coeur (1982) / Francis Ford Coppola

Ce film maudit de Coppola est un enchantement du début à la fin.

Visuellement époustouflant, d’une incroyable créativité, Teri Garr et Frederic Forrest s’aiment et se séparent dans un Las Vegas entièrement recréé en studio.

Une merveille.

CAB