Dead Bang (1989) / John Frankenheimer

dead-bang-title-card

Un flic en perdition (Don « Miami Vice » Johnson) enquête sur deux meurtres qui le mènent sur la piste des suprématistes blancs.

Frankenheimer signe un polar nerveux dont les deux meurtres ouvrant le film sont deux petits bijoux de mise en scène.

Le film s’égare un peu en route et donne, parfois, l’impression que le réalisateur n’a accepté de le faire que pour cette séquence d’introduction et son génial final dans les grottes (superbe décor de Ken Adam).

Néanmoins, « Dead Bang » est Frankenheimerien en diable par son personnage principal pris au piège (et aveuglé) par son obsession le poussant à toutes les extrémités (la jubilatoire séquence avec le psy sosie de Woody Allen).

Vraiment pas mal.

CAB