Les collines de la terreur (unrated) (1972) / Michael Winner

chato-s-land-title-card

Chato (Bronson très bon), un indien métis, abat un shérif en légitime défense. Une bande de volontaires part à sa poursuite dont Whitmore (Jack Palance) un ancien capitaine de l’armée confédérée.

Winner démontre tout son talent dans ce western très politique, très 70’s et plutôt violent, première collaboration avec Bronson.

Ici ce qui l’intéresse c’est plus la manière dont se forme et se comporte son « posse » (un agglomérat de personnages qui ont peu en commun) que la poursuite en elle même. On y retrouve un ancien capitaine sudiste à la recherche de sa gloire déchue et voulant obtenir enfin une victoire, une bande de rednecks racistes mais aussi des immigrants (irlandais ou écossais) qui tentent de s’intégrer en épousant la violence fondatrice de l’Amérique.

Au delà de sa parabole sur le racisme, le film est un quasi psycho killer westernien dans lequel un Bronson sans pitié sera acculé à une terrible vengeance.

La mise en scène de Winner, tout en travellings circulaires emprisonnant ses personnages, est intelligente et Fielding signe une nouvelle très belle BO.

Une excellente surprise.

CAB